Harmonies hivernales avec Brahms et Leclair

Rendez-vous le dimanche 11 février à l’Église Saint-Pierre Apôtre pour le Concert d’hiver des Petits Violons ! 

Lors de leur Concert d’hiver, les Petits Violons mettront en lumière la somptuosité musicale des compositeurs Johannes Brahms, maître du romantisme allemand, et Jean-Marie Leclair, virtuose du baroque français. Sous la direction inspirée de Marie-Claire Cousineau, l’Orchestre sera accompagné de l’Ensemble Jean Cousineau et ses talentueux musiciens. La comédienne Julie Daoust aura le plaisir de présenter les pièces au programme. Un concert intime offert le dimanche 11 février 2024 à 16 h à l’Église Saint-Pierre-Apôtre, dans une ambiance feutrée et avec une acoustique exceptionnelle, qui magnifie chaque note et chaque nuance musicale. 

Au programme, d’abord, Jean-Marie Leclair, un virtuose du violon au XVIIIe siècle, qui a marqué l’histoire de la musique baroque française par son génie innovant et son exploration audacieuse des possibilités expressives du violon. Les mouvements Allegro et Tambourin extraits de sa sonate Le tambourin en ré majeur No. 3 révèlent l’élégance et la vivacité caractéristiques du style baroque français. L’Allegro dynamique et exaltant se jouxte aux rythmes entraînants du Tambourin, lui conférant une touche festive. Le morceau est magnifiquement orchestré par Jean Cousineau. 

Après quoi, place à Johannes Brahms, une figure majeure du romantisme allemand, qui a laissé un héritage musical exceptionnel avec ses compositions. Les Petits Violons interpréteront deux d’entre elles. D’abord, les Danses Hongroises 9, 20, 3, 11, 13, et 10, une enchantante profusion de rythmes et de mélodies empreintes du folklore hongrois. Orchestrées par Nicolas et Jean Cousineau, ces pièces vibrantes dévoilent la virtuosité de Brahms dans l’exploration des thèmes. Puis, Marie-Claire Cousineau et Isabelle Bélanger-Southey, aux violons, Zoé St-Pierre-Belzile, à l’alto, et Lorraine Gauthier, au violoncelle joueront le Quatuor No. 3 en si bémol majeur, Op. 67. Une oeuvre intense et émouvante, composée en 1875, alors que Brahms était au sommet de son art et de son langage musical. Elle se distingue par une rigueur structurale exquise, tissée de motifs mélodiques poignants et de riches harmonies. Ce joyau du répertoire de quatuor à cordes symbolise l’apogée de l’expression romantique au sein de la musique de chambre du XIXe siècle. 

Au programme du Concert d’hiver des Petits Violons

Dimanche 11 février à 16 h
Église Saint-Pierre-Apôtre : 1201 Rue de la Visitation – Métro Beaudry
Entrée libre – Contribution suggérée 20 $

Allegro et Tambourin
– Tirés de la Sonate No. 3 Le tambourin en ré majeur du 4e Livre 

Jean-Marie Leclair
Orch. Jean Cousineau

Quatuor No. 3 en si bémol Majeur, Op. 67 

Marie-Claire Cousineau et Isabelle Bélanger-Southey, violons, Zoé St-Pierre-Belzile, alto, Lorraine Gauthier, violoncelle 

Johannes Brahms

Danses hongroises Nos. 9-20-3-11-13-10

Johannes Brahms
Orch. Jean et Nicolas Cousineau

Direction Marie-Claire Cousineau 
Présenté par Julie Daoust 

L’Ensemble Jean Cousineau, en résidence aux Petits Violons

Marie-Claire Cousineau, direction violon, surnuméraire Orchestre Métropolitain
Isabelle Bélanger-Southey, violon, surnuméraire Orchestre Métropolitain
Julien Oberson, violon, Quatuor Candlelight, surnuméraire Orchestre Métropolitain
Lorraine Gauthier-Giroux, violoncelle
Tim Halliday, violoncelle, I Musici de Montréal
Yannick Chênevert, contrebasse, I Musici de Montréal, NEM, surn. Orchestre Métropolitain

À venir aux Dimanches en musique des Petits Violons 

Dimanche 24 mars à 16 h – Concert de printemps
Église Saint-Pierre-Apôtre : 1201 Rue de la Visitation – Métro Beaudry
Entrée libre – Contribution suggérée 20 $

Dimanche 5 mai à 16 h – Concert 59e anniversaire
Salle Pierre-Mercure : 300 boul. De Maisonneuve Est – Métro Berri-UQAM

La mission des Petits Violons 

« Transformer l’effort en plaisir et le devoir en désir » – Jean Cousineau 

Située au coeur du Mile-End, l’école des Petits Violons transmet la passion de la musique depuis bientôt 60 ans ! Les musiciens formés aux Petits Violons sont de véritables agents de dissémination de bonheur : plusieurs de leurs anciens jouent dans les plus grandes formations d’ici et d’ailleurs, d’autres participent activement à la scène musicale montréalaise en tant que public averti, mécènes ou encore comme musiciens amateurs. 

Il est possible d’appuyer la mission de formation et ainsi devenir garants de la pérennité des Petits Violons en participant généreusement à leur campagne de financement. 

Pour faire un don. 

Le saviez-vous ?

En 1965, Jean Cousineau, violoniste et compositeur fonde Les Petits Violons : une école et un orchestre. Ce nom est inspiré de Jean-Baptiste Lully, qui au 17e siècle avait créé un ensemble de musique de chambre avec une dizaine de cordes : La Petite Bande surnommée Les Petits Violons. Cet orchestre acquis rapidement une renommée à faire pâlir d’envie Les Vingt-Quatre Violons du Roi, La Grande Bande assignée aux cérémonies officielles de la Cour de France. Favori du Roi Louis XIV, l’orchestre des Petits Violons l’accompagnait au jour le jour, dans ses activités « privées ». 

Restez en contact

Crédits photos : Laurent Malo – Ariane Lamontagne 

Source : www.lespetitsviolons.com / Relations de presse : Karine Cousineau Communications

karine@karinecousineaucommunications.com 514 979-4844

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial